Posts Tagged ‘Eylafjöll’

Le réveil des puissances chtoniennes

avril 19, 2010

Me voici de retour! Montjoie Saint-Denis!

De retour a Tokyo et sur ce blog, après m’être faufilé jusqu’à l’extrémité de la péninsule de Noto, un de ces confins du Japon que je vous conterai incessamment sous peu.

Alors comme ça, il paraît qu’en Europe vous redécouvrez les voyages à pied? Un sacré numéro ce volcan! Alors qu’il semble se calmer, ce ne serait dit-on que pour mieux réveiller son voisin le Katla, autrement plus violent. Le Katla est endormi depuis 1918,et son activité explosive serait 100 fois celle de l’Eylafjöll. D’ailleurs, j’ai remarqué que le voisin de l’Eylafjöll et du Katla, le Hekla, est encore plus dangereux. Le Hekla attaque par surprise, en explosant 30 à 60 minutes environ après les premiers signes annonciateurs! En revanche il est régulier, une explosion pile tous les dix ans. La prochaine est prévue pour… tiens, 2010!

L’Europe est-elle donc condamnée à rester coupée du monde? Non, il reste un espoir, un aéroport qui tel le village d’Astérix est resté épargné par la masse d’étoupe, et qui pourrait, après un centuplement de sa capacité actuelle, jouer le rôle de pont aérien du continent! C’est bien sûr… l’aéroport de Reykjavik!

Pendant ce temps, au Japon, tout cela prête plutôt à la blague. Si l’Europe avait su développer son réseau ferroviaire, notamment à grande vitesse, en vraie alternative à l’avion et à l’autoroute, comme sur l’archipel, elle ne serait pas autant dans la mélasse. Et si l’Europe décidait de redresser la barre, de faire un vrai effort ferroviaire? Ironie du sort, les tonnes de cendres d’Eylafjöll pourrait faire baisser le taux d’émission de CO2 de l’Europe!!

Ici on se marre, on se marre, mais je vois que le prix de la livre de thon rouge pourrait grimper, sans les importations de Méditérannée! Et là les japonais ne rigoleront plus.

Décidément, si les volcans islandais règlent à la fois le réchauffement climatique et la surpêche, nous n’aurons d’autre choix que de leur décerner le prix Nobel de la paix! Longue vie aux puissances chtoniennes.

A.

Publicités