Posts Tagged ‘liste’

Aujourd’hui dans mon frigo

octobre 29, 2009

Aujourd’hui 29 octobre, mon frigo contient:

-Dans le congélateur, des blocs de riz congelés. C’est un truc que je tiens de mon premier séjour, un ami japonais de ma guesthouse le faisait. Très simple: Préparer toujours le triple de la quantité de riz nécessaire pour le repas, envelloper les deux portions restantes dans du film plastic et congeler. En trois minutes et demi au micro-onde, c’est prêt, et exactement comme sorti de l’étuve. Pratique le matin! Il faut dire que c’est la base de mon alimentation ici et que j’en mange deux à trois fois par jour…

-Quattre boîtes de natto.

-Deux paquets d’udon (nouilles japonaises à la farine de blé – mais rien à voir avec les spaghetti)

-Un paquet de Sanuki Udon (Udon frais de l’île de Shikoku)

-Du miso de Nagano (Le meilleur du Japon, à mon avis.)

-Du miso au Katsuo (sorte de bonite)

-Du yoghourt nature en grands pots.

-Des oeufs.

-Des umeboshi (prunes saumurées, très acides et plus ou moins salées. Pour donner du goût au riz ou à déguster tel quel.)

-Des algues (konbu昆布) saumurées au shoyu(sauce soya) et graines de sésames. Et une variante avec des petits cubes de thon séché. A manger avec du riz blanc, également.

-Des tsukemono à la manière de Nara. C’est-à-dire des conserve au vinaigre, sauf qu’elles ne baignent pas dedans. J’ai des tranches de radis japonais, d’aubergine, et d’un légume que je n’ai pas encore identifié.

-Des champigons japonais.

-Du gingembre frais.

-Des oignons longs japonais. (J’ai vraiment besoin de préciser que c’est japonais à chaque fois?)

-Du chou. (Là je pourrais dire, du chou chinois.)

-Un avocat.

-Trois kiwi gold. La Nouvelle-Zélande, c’est bien plus proche depuis le Japon. Les fruits sont monstrueusement cher au Japon. L’autre jour, j’ai voulu acheter du raisin… Vingt francs la grappe!! Heureusement, pour les plus petits budgets, il y des paquets avec cinq grains. Pour 4 francs. Voilà pourquoi la liste des fruits n’est pas longue.

-Deux litres de lait de soja.

-Un berlingot de café froid. (Je le mélange au lait de soja parfois, ça fait du café au lait)

-Du jus d’orange (Sans ça je tourne pas).

-Une bouteille de Mitsuya Cider, c’est comme du Canada dry. En mieux. Parce que c’est japonais.

-Des bières. Asahi, Ebisu, Ebisu rouge.

-Patate douce, courge, aubergines et mandarines de Shikoku ne sont pas dans le frigo. Ni les condiments, sauces, et aliments secs il va sans dire.

A bientôt!

A.

Publicités

(ré-)Impressions

septembre 12, 2009

Tokyo, nuageux devenant pluvieux, 20 degrés.

Six jours que je suis ici. Je viens d’entamer mon troisième séjour japonais. Cela reste un petit choc, comme à chaque arrivée. Je sens que viens en habitué, que les étonnements des premiers jours s’érodent par rapport aux deux autres voyages. Ceux-ci me lèguent leur lot d’habitudes et d’automatismes, souvent bien pratiques du reste, pour une transition en douceur.

J’étais ici il y a exactement un an pour la dernière fois. J’ai l’impression que c’était hier, mais heureusement, j’ai oublié certaines choses. Quelques-unes de ces « premières impressions » me reviennent dans la figure aussi sèchement que les autres fois. J’ai décidé de les lister:

1ère ré-impression. De l’avion, c’est très clair: Les montagnes sont raides, ciselées, jeunes, et il y a une coupure nette entre plaine très plate et montagnes accidentées.

2ème ré-impression. La moiteur. Tout de suite, dès la sortie de l’avion.

3ème ré-impression. Les boissons des distributeurs automatiques sont toujours glaciales! Le premier jour, il fait 28 degrés, et deux fois moins dans les magasins, les trains, etc., qui ont l’air conditionné à fond. Ca n’a pas raté, j’ai pris froid le troisième jour!

4ème ré-impression. Le gaspillage de l’eau. Que ce soit l’eau du petit robinet au-dessus des toilettes (qui s’enclenche après la chasse d’eau… et coule bien dix minutes), les habitants qui arrosent abondament le trottoir ou l’eau pour rincer les soba (nouilles au sarrasin) dans les boui-boui, il en coule des hectolitres!

5ème ré-impression. C’est fou le nombre de Japonais qu’il peut y avoir au Japon. Eh oui, ca paraît bête, mais les 2-3 premiers jours, cela fait bizarre. D’autant qu’il y a globalement peu de non-asiatiques au Japon.

6ème ré-impression. La nuit, qui tombe à six heures du soir. Etant donné que je me lève au plus tôt à dix heures du matin, ca fait de courtes journées!

7ème ré-impression. Tokyo est un grand chantier. Malgré les gérémiades de l’état japonais ces vingt dernières années, il y a de nouvelles tours inaugurées chaque semaine.

8ème ré-impression. Il n’y a pas de poubelles dans les rues! (Est-on supposé manger ses déchets?)

9ème ré-impression. Dur, dur, de trouver ou de cuisiner des repas suffisament caloriques.

10ème ré-impression: Ah, un tremblement de terre! Une sensation unique, assez drôle. …Tant que ça n’est pas trop fort!

Attention, cette liste est non seulement subjective, personelle, mais aussi occulte la myriade de particularités qui ne me choquent plus. Rien d’autre qu’une liste.

AG